Inauguré en 1930, ce musée raconte les origines paléolithiques et néolithiques de l'Algérie.

Le paléolithique africain est apparu en Algérie. Dans les années 1920, les premières traces matérielles de cette civilisation sont découvertes par l'archéologue Maurice Reygasse, faisant ainsi de ce pays un haut lieu de la préhistoire. C'est à cet homme, qui a consacré sa vie aux origines algériennes, classant, enregistrant les collections, que l'on doit l'ouverture du musée en 1930, inauguré à l'occasion de la commémoration des cent ans de la présence française en Afrique. Auparavant, cette demeure était la résidence d'été des notables algérois. Une entorse a été faite à son style ottoman puisqu'il a été complété de jardins et de fontaines. Vous n'y verrez que des pièces rares remarquablement bien conservées, des armes de chasse, des dessins et des œufs d'autruche qui servaient de bouteilles. Vous ne manquerez ni la chambre de la favorite, qui reproduit le raffinement des appartements féminins, ni la salle des Touaregs. Elle contient le mythique squelette de la reine Tin Hinan.

C104C055-2749-4AB2-A8F7-E3EA70409EA8

351B915A-D3D7-4AF9-9ADA-082AF14AD54B

AA6FC102-ADF4-4ACC-9DB3-B3CD55813DC3

33F74523-3235-4618-ABF5-BA9EFA688048

109179C0-1743-44C6-946F-051FF8F6D212

8CE75334-3BA9-4029-A99B-C87A05823746

2E160581-C0CC-4F24-9167-630493A7A549

88A39533-B832-477B-8050-FEF266AF302D

0247E013-2CC1-4C3A-BB30-87C4A7B1D9F5

 

3667ADF1-0E35-4C0F-8196-FBEBD15BC919

57425603-11A1-4733-A088-29E955F6F088

6D08200E-DA4C-4502-86DE-F19190DBA8FA

C9D785F7-7C2E-4DA7-96B0-6107C25AB03C

F1A37B6C-70BE-4C68-80D2-8B126E64D350

FDE8D04D-4E55-48DD-A4C3-24B8650AF68B

AF8DDB43-D338-4450-B462-9C5FBD3FBAEB

336A1F1C-7F80-4B45-90E8-F2F2286C2917

B2C1D1BE-994E-4FE5-8774-BDB99DDDF9AC