Les réservoirs de Piraillan

Grâce à un flash info été 2016 de ma copine Valérie, experte du cap Ferret, nous avons eu la chance de pouvoir visiter ce lieu. 
Que dis-je de pouvoir se balader dans ce havre de paix. 
En effet sitôt la barrière passée vous oubliez que vous vous trouver au bord de la route 

Cet espace classé dès 1943 était autrefois un camping :-) et aujourd'hui il est redevenu naturel. 

IMG_3751

IMG_3753

IMG_3752

IMG_3758

 

Avant

IMG_3768

 

Après

IMG_3755

 

L'histoire commence en 1876, quand Frédéric LESCA se porte acquéreur de ces terrains boisés. Il aménage des réservoirs à poissons, profitant d'une "escourre", dépression naturelle reliée à l'eau de mer du Bassin D'Arcachon par une écluse. Il y exploite le bois, la résine et le poisson. De très vieux pins maritimes portent encore la trace du gemmage. En 1996, le Conservatoire devient propriétaire du site, et en confie la gestion à la commune. 
Aujourd'hui grâce à ce travail conjoint, les lieux ont retrouvé une belle biodiversité et sont devenus dans cette zone urbanisée, une oasis de nature pour la faune et les amateurs de calme. 

IMG_3759

 

La végétation très diversifiée (pavot douteux, cistes à feuilles de sauges, bruyères marine) offre au botaniste, en herbe ou confirmé, de nombreuses observations. 

IMG_3761

IMG_3760

IMG_3765

IMG_3762

 

 

IMG_3767

IMG_3766

IMG_3764

 

Le réservoir à poissons et ses ilôts accueillent de nombreuses espèces à marée haute, la nuit et en période de nidification (hérons, aigrette, grand cormoran, milan noir, martin-pêcheur, chevalier guignette). Au printemps c'est l'effervescence lors des parades nuptiales sur la héronnière. 
Sur les bords du réservoir la végétation de prés salés offre un garde-manger apprécié de nombreuses espèces piscicoles visibles depuis l'écluse. 

IMG_3770

Des hérons cendrés