Les remparts de St Lô

Les invitations sont souvent lancées, et puis la vie passe, on remet toujours au lendemain et puis de tristes évènements arrivent etnous font rappeler que les instants avec la famille sont importants !

Du coup direction St Lô pour profiter de ma famille, pas vu depuis des années...

Nous avons profité du beau soleil de cette première journée de vacances pour se balader sur les remparts de St Lô : On attribue à Charlemange, lors de sa venue dans la région en l'an 800, les premières fortifications en bois pour protéger la ville des invasions normandes. La citadelle, elle, date du XVème siècle environ et fut détruite en partie en 1812 et ensuite pendant les bombardements du 6 juin 1944.

Petite dédidace pour DANE : The original fortifications are attributed to Charlemagne, visiting the region in 800Ad. to defend the town against the invading norsemen. The citadel itself, dating from the XVth century was partly demolished in 1812, and largely destroyed during the bombing of june 6, 1944.

Saint-Lô fut, dès le moyen Age, protégée par des murailles afin d'éviter les invasions normandes. Ensuite fut construite la citadelle qui abritait à l'époque un palais episcopal. En 1812, une partie des remparts fut détruite afin de développer la ville en dehors de l'enclos. St-Lô perd alors sa vocation industrielle pour devenir un grand centre administratif avec la création du palais de justice en 1823, la prison en 1824, et l'hotel de ville en 1849 le long de la rue Carnot.

From the Middle-Ages, Saint-Lô was protected by walls initially built to defend the town against the invading norsemen. The citadel was built later, and housed an Episcopal palace, in 1812, some of the walls were demolished to expand St-Lô thus lost its tradition as an industrial town to becom an important agricultural as welle as administrative centre, with a courthouse (1823), prison (1824) and town hall (1849), all being established along the "rue Carnot"

 

IMG_3341

IMG_3342

IMG_3343

IMG_3344

La tour Beaux regards / "Beaux regards" Tower

Promontoire naturel de schiste découpé par les vallées du Torteron, de la Dollée et de la Vire, le rocher permet de contrôler ce point de rencontre stratégique de plusieurs routes et d'un fleuve navigable. Elle domine le flanc le plus escarpé du rocher. Elle offre de son sommet une large vision des quartiers riverains.

The rock, a naturel outcrop of schist formed by the valley of Torteron, the Dollée an the Vire, controlled this strategic confluence of roads and a navigable river. The tower dominantes the sheerest side of the rock, and the top offers a wide panoramic view of the riverside area.

IMG_3351

La porte au Lait / The Milk door

La porte au lait est une des entrées de la citadelle, elle protégeait le coté sud de la ville. En empruntant la rue porte au lait, vous passez sur le pont sous lequel passait le "Torteron", un ruisseau maintenant canalisé. Cette porte se nomme ainsi car les paysannes passaient sur ce pont pour aller à la place Gambetta afin de vendre leur lait. En effet, la production laitière était très importante dans la région de St Loise.

The milk door is one of the entrances of the citadel, protecting the south of the town. In walking up the milk door, you will cross a bridge which once spanned the Torteron, a stream now channelled under the street. The gate takes its name from the farmers who used to pass this way to the famer place Gambetta to sell their milk. Dairy farming was in fact a major occupation in the Saint Lo area.

IMG_3352

IMG_3355

IMG_3356

IMG_3389

L'église Notre Dame/The church of Notre Dame

L'édifice est construit par étapes à partir du XIIIème siècle, en fonction de la place disponible dans l'enclos, fortement urbanisé. Les bâtisseurs du XIVème siècle donnent à ce vaisseau de pierre, dominant la haute ville, tant de majesté qu'on lui attribue volontiers le titre de cathédrale. Profondément marqué par les bombardements de juin 1944, l'édifice de style gothique flamboyant, conserve dans sa restauration les stigmates de la guerre.

The church was built in stages from the XIIIth century, whenever space became available in the heavlily built-up "enclos". Dominating the upper town, the builders of the XIVth century endowed it with such grandeur that Notre Dame is readily called a cathedral. Badly damages during the bombing of june6, 1944, this flamboyant gothic church still bears the scars of war.

IMG_3376

IMG_3378

IMG_3379

IMG_3380

La porte de la prison/ The jail's door

Construite en 1824, la prison de Saint-Lô fut détruite dans la nuit du 6 et 7 juin 1944. 76 patriotes et résistants enfermés dans la prison sont victimes des bombes. Seule la porte de l'édifice subsiste. Elle est devenue le mobument à la mémoire de la résistance et des victimes du nazisme. Une urne contenant des cendres des déportés est placées au pied de la porte.

The Saint-Lô jail, built in 1824, was destroyed during the night of june 6-7, 1944. Seventy six nationals and resistance fighter, who were imprisoned ther lost their lives in the bombing. Only the doorway remainded standing, and this has became a memorial to the French resistance and the victims of Nazi repression. An urn containing the ashes of deportees is placed at the foot of the door.

IMG_3371

IMG_3382

IMG_3383

La tour de la poudrière/Poudriere tower

Cette tour médiévale est le seul vestige subsistant de la citadelle. Elle présente encore l'amorce du mur très épais qui refermait l'enclos, c'est-à-dire le quartier à l'intérieur des remparts. Il y avait jadis deux tours, qui servaient à défendre la ville côté Est.

The medieval tower is all remains of th citadel. A part if the very thick walls that protected the "enclose", or area with in the walls, can still be seen. Thio tower was one of the two that protected the esatern side of the town.

IMG_3384

IMG_3386

IMG_3392

IMG_3393