Lacs et tourbières

Pendant que les enfants sont au mini club de la station, j'en profite pour m'inscrire à une petite rando (débutante vu mon genou !) et me lance à la découverte des lacs et tourbières. Alors les lacs, me direz-vous on sait tous ce que c'est mais les tourbières...
Qui connait ??? 

Et bien moi maintenant, je suis incollable sur ce phénomène naturel

IMG_2128

IMG_2129

Une tourbière, par définition, est une zone humide, colonisée par la végétation, dont les conditions écologiques particulières ont permis la formation d’un sol constitué d’un dépôt de tourbe.Ces écosystèmes se caractérisent, en premier lieu, par un sol saturé en permanence d’une eau stagnante ou très peu mobile privant de l’oxygène nécessaire à leur métabolisme les micro-organismes (bactéries et champignons) responsables de la décomposition et du recyclage de la matière organique. Dans ces conditions asphyxiantes (anaérobiose), la litière végétale ne se minéralise que très lentement et très partiellement. Elle s’accumule alors, progressivement, formant un dépôt de matière organique mal ou non décomposée : la tourbe

IMG_2125

IMG_2126

 

Cette mousse compose la tourbière, il s'agit de la Sphaigne. Elle dégage de l'acide (proche d'un antiseptique) et forme des tapis. Elle peut stocker jusqu'à 20* son poid. Elle gagne quelques mm par an.

IMG_2121

 

La plante rouge que vous apercevez au dessus est une Droséra, plante carnivore qui vit dans les tourbières.

IMG_2134

 

Le trèfle d'eau

IMG_2137

IMG_2140

IMG_2135

Nous avons fini notre rando avec le lac Guichard, qui est un lac Alvine (alimenté en poisson par les pêcheurs). Pour autant c'est un lac qui se fait envahir tous les ans un peu plus par les plantes.