Mardi nous avons pu assister au concert de Katie Melua

katie melua

Le concert avait eu lieu au Palais de Congrès à Paris. C'est un peu dommage de ne pas avoir choisi une salle un peu plus intimiste pour cet artiste que j'aime beaucoup. Nous en avons toutefois bien profité, la salle était comble et il y avait une bonne ambiance.

C’est en 1984, en Géorgie (ex-URSS), que Katie Melua est née.
Suivant son père, chirurgien, elle partage les huit premières années de sa vie entre les villes de Tbilisi et Batumi.

Ce n’est qu’ensuite que toute la famille s’installe en Irlande du Nord, à Belfast, où elle rencontre de nombreux amis à la St. Catherine’s Primary School et au Dominican College, Fortwilliam. A l’époque, Katie ne s’imagine pas chanteuse ou parolière mais plutôt historienne ou politicienne. Elle déclare même : “Je pensais que j’étais capable de ramener la paix dans le monde… si je le gouvernais”.
Katie et sa famille vivent pendant cinq ans à Belfast avant de s’installer dans le sud-est londonien.


Alors âgée de 15 ans, Katie participe à une émission télévisée “Stars Up Their Nose” pendant laquelle elle y interprète une chanson de Mariah Carey, “Without You”. Bien que s’étant inscrite pour le plaisir, elle remporte cette émission qui la fait découvrir du grand public.

C’est sa rencontre avec le compositeur et producteur Mike Batt , venu à la Brit School rechercher des musiciens pour former un groupe de Jazz, qui permet à Katie de signer son premier contrat sous le label Dramatico. La beauté des textes de Mike Batt chantés par une jeune artiste à la voix exceptionnelle ne restent pas inaperçus plus longtemps. Son premier single ‘The Closest Thing To Crazy’ entre à la 10ème place des charts anglais durant l’été 2003.